B’s processor de Bounet

Depuis maintenant quelques semaines, j’ai le contrat de faire le développement des films noir et blanc pour la firme les Pros de la Photos. En gros cela consiste à développer ses films qui sont laissés dans les pharmacies au Québec et au Nouveau-Brunswick.  Il me fallait trouver une façon d’avoir une production rapide mais efficace.

Par le passé, j’ai déjà été propriétaire de machine JOBO, mais cette option n’est pas valide en ce moment, puisque ma chambre noire est très petite. Je vous avais parlé dans un billet de blog précédent, de la petite machine Aura. C’est toujours une option que j’envisage éventuellement, mais il me fallait un truc un peux plus économique pour l’instant. C’est alors, qu’il m’est venu l’idée du processeur de films de Bounet photography, le B’s processor.

IMG_20221225_185635005_2Le B’s processor est un système qui permet une rotation en continu de votre cuve Paterson / JOBO / AP etc.. Le développement en rotation continue vous permet un développement plus uniforme de vos films tout en réduisant le temps de développement de 15 à 20%

L’instrument est contrôlé par un Arduino Nano. La coque du B’s est fabriquée par impression 3D. Le tout est solide et les moteurs semblent avoir un bon torque, ce qui assure une rotation fiable même pour les grosses cuves (style Jobo Pro Drum 3010) qui seront beaucoup plus lourdes.

UTILISATION
L’utilisation est fort simple. Un interrupteur ON/OFF et un interrupteur pour les 3 modes de rotations (pulse, lent et rapide). Une fois en marche, le système de « switch » magnétique fera changer la direction de rotation à chaque deux tours.

Le B’s est fourni avec deux kits d’aimants, deux pingouins (voir plus bas), des élastiques larges et des autocollants de positionnement (que je n’utilise pas pour l’instant).

Pour chaque cuve, il vous faut placer un élastique qui préviendra à ce que la cuve se promène de gauche à droite lors de la rotation et un élastique pour tenir le système d’aimant pour que la « switch » magnétique détecte les rotations de la cuve. Je dois vous avouer que ce système d’élastique et de switch magnétique est un peu chiant à gérer. Il est certain qu’un programme d’inversion des rotations aurait pu être créé afin d’éviter l’utilisation des switchs magnétiques ce que le processeur AURA utilise.

IMG_20221225_185651140_2Le module vient aussi avec des roues difformes ce qui permet un brassage supplémentaire à la cuve lors de ces rotations. Personnellement, c’est ce que j’utilise. À noter, qu’il faut utiliser ces dites roues en mode lent uniquement car en mode rapide cela pourrait faire en sorte que la cuve sort de son support.

Au sujet des pingouins… Le pingouin est un morceau imprimé en 3D qui s’insère dans le mât central de votre cuve et qui assure que votre mât suivra la rotation.

CONCLUSION
Alors j’aime ou j’aime pas?
Outre le système de switch magnétique, j’adore mon B’s processor… Il me permet de préparer plus de films pendant qu’il travaille au développement du contenu de la cuve. De plus, c’est un des systèmes du genre le moins dispendieux du marché. J’avais presque placé ma commande pour un processeur de chez eTone qui a moins de fonction et qui se vend un peut plus cher. Je suis bien content d’avoir opté pour le B’s.

J’aurai besoin d’ici cet été d’un deuxième processeur mais j’hésite encore… peut-être irais-je vers le AURA? À moins de Benoit produise enfin un modèle sans switch magnétique???

Je vous laisse sur la vidéo de Bounet photography sur l’utilisation de son B’s Processor.

MISE À JOUR!
Benoit m’a écrit pour apporter une petite précision que je partage avec vous.
Ce système magnétique est très important, durant ma longue phase de tests il s’est avéré qu’une rotation égale dans chaque sens est importante.
Cela n’est simplement pas possible avec un changement de sens déclenché par un timer comme l’était mon premier prototype, ca serai possible seulement si le tank était maintenu de manière rigide comme sur une Jobo mais quand le tank est simplement posé il est facile pour le tank de plus ou moins glisser.

 

Page web de Bounet Photography

 

Édition Pierre R. Muzas