• Forum « L’univers des métiers du nucléaire » à Montélimar
    Le Lycée polyvalent des Catalins, Nuclear Valley et l’IFARE ont organisé le 3 février 2023, le forum « L’univers des métiers du nucléaire » au palais des congrès de Montélimar. 270 élèves de 5 lycées et collèges techniques ont pu rencontrer et échanger avec 30 entreprises de la filière du nucléaire et de la région. […]
    Marie BARRE
  • Success story : MATAIR innove et protège sa Propriété Intellectuelle
    Sur la base de son savoir-faire historique et après plusieurs années de recherche et développement, MATAIR a déposé fin 2022 son 13ème brevet auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle. Ce brevet porte sur l’homogénéité des températures des étuves à flux de soudure particulièrement destinées au secteur nucléaire. Le flux de soudure utilisé pour […]
    Marie BARRE
  • Nomination Conseil Scientifique : Bienvenue à Odile Gelineau
    Nous sommes heureux d’accueillir d’Odile Gelineau, DTIML-F – Mechanical Engineering Lyon Department Manager chez Framatome, au sein du conseil scientifique de Nuclear Valley. Ingénieure en mécanique, Odile Gelineau a démarré sa carrière chez Novatome (devenu Framatome par la suite), en charge du traitement de problématiques apparues sur la centrale Superphénix et Phenix. Elle a également […]
    Marie BARRE
  • Université des Métiers du Nucléaire : Publiez vos offres sur le nouveau portail !
    Depuis décembre 2022, en partenariat avec Pôle emploi, une nouvelle rubrique « Les offres d’emploi » est disponible sur le site de l’Université des Métiers du Nucléaire. Vous y trouverez un nouveau portail dédié aux métiers, aux formations et aux emplois de la filière nucléaire. Aujourd’hui, vos offres publiées sur Pôle Emploi peuvent être visibles […]
    Marie BARRE

Gérard de Saint-Maxent †

Biographie
Gérard de Saint-Maxent est né le 15 septembre 1942. Il est décédé en avril 2012 des suites d’une longue maladie.

Itinéraire
Gérard de Saint-Maxent en 1993Assistant chez un photographe de quartier … Studios Harcourt, rien de moins,  puis Musée d’Art Moderne de Tokyo, de Munich, à Paris-Audiovisuel… « La vie est un long apprentissage… »

Ce faiseur d’images (ainsi se définit-il) né des Studios Harcourt où il photographia la Nouvelle Vague, influencé par ses rencontres avec le Japon, cultive un style où la Femme est au centre de ses préoccupations d’artiste.

Son travail en Noir et Blanc devient vite référence, comme le prouvent les noms de ses principaux clients: Chanel, Rochas, Versace, Hiroko Koshino, Balenciaga, Issey Miaké, Grès, La Perla, Guerlain … Gérard de Saint-Maxent a toujours voulu traduire une émotion photographique, s’éloignant de la réalité pour mieux la sublimer, grâce à la sensuelle alliée : la Lumière, ce Grand Sculpteur des corps, des objets et des paysages.

Amoureux de la mer, des paysages marins, Gérard de Saint-Maxent travaille (cette fois en couleur) dans ses régions « coup de coeur » Bretagne, Charentes, mais surtout La Baule et ses marais, essayant de traduire l’interférence entre l’homme et la mer.

Se définissant plus que jamais comme photographe, Gérard de Saint-Maxent, par ses images dues à une constante recherche, s’écarte encore davantage de la « réalité photographique » afin de nous emporter dans des instants volés de pure émotion.